Kem One tourne la page du redressement et investira 300 M€ en quatre ans

Le 04 avril 2018 par Julien Cottineau
Site de Kem One à
Lavera
Site de Kem One à Lavera

Le groupe français, numéro 2 européen du PVC, est sorti de la procédure de redressement judiciaire avec six ans d'avance. Fort de deux bons exercices successifs , Kem One se lance dans une nouvelle phase de développement avec 300 M€ d'investissements en vue.

Fin 2013, Kem One était sauvé in extremis. Après la période noire marquée par la sortie du giron d'Arkema et la gestion difficile sous la gouvernance du groupe Klesch, le numéro deux européen du polychlorure de vinyle (PVC) avait approché de très près la fin de son aventure. Avant d'être relancé par l'association Alain de Krassny et OpenGate Capital (CPH n° 659). Mais en quatre ans, Kem One s'est relevé. Mieux, le groupe vient de sortir de sa procédure de redressement judiciaire. Une situation officialisée le 20 mars dernier par le tribunal de Commerce de Lyon. Fin janvier, Kem One a ainsi remboursé le solde des dettes contractées auprès de ses fournisseurs avant sa mise en cessation de paiement. Et ce de façon très anticipée car avec six ans d'avance sur le calendrier fixé ! Le groupe se dit fier d'avoir su retourner une telle situation, et salue le « résultat des actions conduites ces quatre dernières années à tous les niveaux et démontre l'engagement de nos collaborateurs dans la réussite de l'entreprise, dans un fort esprit d'équipe et de solidarité ».
 

Désormais, Kem One est résolument tourné vers l'avenir et nourrit des projets ambitieux. Le groupe vise des investissements de 300 millions d'euros au cours des quatre prochaines années. La moitié de cette enveloppe pourrait concerner deux projets les plus avancés, qui concernent tous les deux le site de Fos-Sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Comme dévoilé il y a un an, Kem One étudie d'un côté un passage d'une technologie à diaphragme par un procédé membranaire pour sa seconde électrolyse, la première étant déjà à membrane. Ce projet nécessiterait une enveloppe de l'ordre de 80 M€. De l'autre côté, l'idée d'établir un terminal d'éthylène aux alentours de Fos progresse (CPH n° 807). Ce projet, qui serait très avancé mais pas encore définitivement décidé, selon un porte-parole, représenterait un effort d'environ 70 M€. Pour les 150 M€ restants envisagés pour les quatre prochaines années, Kem One travaille avec les directions de ses usines pour déterminer les meilleures pistes d'investissements.
 

Cette volonté d'investir est sans doute encore plus encouragée par les performances financières du groupe. Après avoir renoué avec les bénéfices l'an dernier, à hauteur de 15 M€, Kem One a enregistré un bénéfice net supérieur à 50 M€ en 2017. Et le chiffre d'affaires a bondi de 16 % en un an, à 905 M€. Selon un porte-parole, le groupe profite d'une conjoncture favorable, du niveau de mobilisation de ses salariés, et des résultats des investissements accomplis ces trois dernières années qui ont permis d'améliorer les performances énergétiques et industrielles.
 

Enfin, la gouvernance a changé fin 2017. Alors qu'Alain de Krassny détenait 90 % du capital, il a acquis les 10 % restants auprès d'OpenGate Capital. Le fonds d'investissement est propriétaire de son côté la totalité de Kem One Innovative Vinyl, la partie aval, en reprenant les 30 % de parts détenues par Alain de Krassny.
 

Kem One membre d'Euro Chlor

Le groupe français a officiellement rejoint Euro Chlor, la fédération européenne des producteurs de chlore, de dérivés, de solvants et de paraffines chlorés. Kem One devient ainsi membre d'une fédération de 34 producteurs employant un total de 7500 salariés, et dénombrant 66 sites de production dans 21 pays européens.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS