L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Chimie Pharma Hebdo

Le 12 mars 2018 à 00h 00 par J.C.

Evonik, en croissance, envisage de céder ses méthacrylates

Extrait : Le projet est à l'étude. Le chimiste allemand a dévoilé, le 6 mars, la possibilité de se désengager des méthacrylates. Le comité exécutif d'Evonik étudie toutes les possibilités pour l'avenir de cette activité, ce qui pourrait se traduire soit par la création d'une coentreprise soit par une cession. Evonik occupe des positions de numéro 2 mondial à la fois pour le méthacrylate de méthyle (MMA) et le polyméthacrylate de méthyle (PMMA), et se revendique comme le seul producteur au monde à bénéficier d'une intégration MMA/PMMA sur trois continents, en l'occurrence aux Amériques, en Asie et en Europe. Selon Christian Kullman, président du...

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Chimie Pharma Hebdo

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

42 numéros + accès aux articles en ligne

Version numérique

Version papier

Je m’abonne

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS