L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Info Chimie Magazine

Le 01 décembre 2017 à 00h 00 par Par Dinhill On

Enquête Transition énergétique : La mobilité hydrogène prête à décoller en France

Extrait : E t si un élément découvert au 18e siècle représentait l'avenir de la mobilité décarbonée des années à venir ? Si l'hydrogène a été mis en évidence dès 1766 par le chimiste britannique Henry Cavendish, ce n'est qu'avec la crise pétrolière des années 1970 qu'il est envisagé comme une réelle solution énergétique (sous la forme de dihydrogène). Devant l'émergence des enjeux de la transition énergétique depuis la fin des années 1990, l'utilisation de l'hydrogène en tant que vecteur est devenu une évidence. « L'hydrogène est un vecteur incontournable et complémentaire à l'accélération de la mise en place des énergies renouvelables. Il va permettre de décarboner les usages dans l'industrie, la mobilité ou encore dans le résidentiel thermique » , affirme Laurence Boisramé, directrice Key Program Green Hydrogen chez Engie. L'utilisation de cet élément très abondant sur Terre restait cependant limitée en raison des disponibilités restreintes par sa valorisation en tant que matière première pour la production de produits chimiques et pétroliers : engrais, ammoniac, amines, méthanol, carburants, etc. En outre, certains obstacles techno-économiques restaient à lever sur certaines technologies liées au dihydrogène jusqu'à très récemment, comme l'indique Jean-François Fauvarque, ex-professeur titulaire de la chaire d'électrochimie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) : « Pour la production de dihydrogène, les procédés d'électrolyse demeuraient limités en rendement, à cause notamment de la surtension liée au dégagement d'oxygène. De plus, la pile à combustible, permettant de générer de l'électricité à partir d'hydrogène, n'était pas encore optimisée au niveau de la quantité non négligeable de platine incorporée et des membranes échangeuses d'ions, ce qui augmentait considérablement son coût » .   Des progrès technologiques significatifs sur l'hydrogène énergie   Cependant, des développements significatifs ont été effectués dernièrement sous l'impulsion de la transition énergétique. « Ces cinq dernières années, le coût des piles à combustibles à hydrogène a été réduit et leur durée de vie significativement accrue. Des technologies d'électrolyse à haute efficacité énergétique ont également été développées » , indique Pascal Mauberger, président sortant de l'Association française pour l'hydrogène et les piles à combustibles (Afhypac). Avant de compléter : « La révolution des énergies renouvelables a aussi changé le paradigme de l'énergie. Sa production est désormais intermittente, d'où le regain d'intérêt de l'hydrogène en tant que vecteur » . Les progrès réalisés, ces dernières années, sur les technologies liées à l'hydrogène ont engendré un intérêt des industriels sur le marché aval, notamment pour la mobilité. « Bien que les batteries fassent le job en mobilité, il reste certains créneaux où leur apport est limité comme la grosse mobilité (camions, bus) et les usages intensifs (chariots élévateurs). Aujourd'hui, beaucoup de technologies de l'hydrogène sont matures pour la mobilité pour...

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Info Chimie Magazine

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

5 numéros + accès aux articles en ligne
+ Le spécial usines chimiques
+ Le guide des Achats de la Chimie, Parachimie et Pharmacie.

Je m’abonne

Article extrait d'Info Chimie Magazine

La seule publication professionnelle exclusivement consacrée à l'industrie chimique et à ses fournisseurs

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS