Dérivés d'oléfines : Sipchem en coentreprise avec Hanwha

Le 21 juillet 2009

Les groupes pétrochimiques saoudien Saudi International Petrochemical Company (Sipchem) et sud-coréen Hanwha Chemical se sont lancés dans la constitution d'une coentreprise pour la production de dérivés d'oléfines.

Les groupes pétrochimiques saoudien Saudi International Petrochemical Company (Sipchem) et sud-coréen Hanwha Chemical se sont lancés dans la constitution d'une coentreprise pour la production de dérivés d'oléfines. Cette coentreprise, détenue à 75 % par Sipchem, vise à construire des unités de production d'éthylène acétate de vinyle (EVA) et de produits polyvinyliques. Ces unités, d'une capacité respective de 200 000 et de 125 000 t/an seront implantées au cœur du site pétrochimique de Sipchem à
Al-Jubail, en Arabie Saoudite. L'investissement envisagé atteint 4 milliards de riyals saoudiens (760 M€), pour un démarrage des productions à fin 2013. Les intermédiaires produits par la coentreprise seront destinés à la fabrication d'adhésifs thermofusibles (hot melt), de bâtons de colle à chaud, d'absorbants de chocs, notamment pour les chaussures de sport, ou encore d'adhésifs pour les matériaux poreux, notamment dans les marchés du bois, du papier et des tissus. Focalisé sur la pétrochimie lors de sa création en 1999, Sipchem se positionne avec ce projet sur le marché des polymères. C'est ce que le groupe saoudien nomme la « phase III » de son développement. Annoncée dès 2006, son entrée sur le marché des dérivés d'oléfines vise à terme la construction à Al-Jubail d'un complexe de 800 000 t/an, avec des projets de futures unités de polyéthylène haute et basse densités (CPH n°361). Si les unités de la coentreprise Sipchem-Hanwha seront alimentées par d'autres acteurs saoudiens comme Saudi Aramco et Sabic, notamment via un accord spécifique de coopération (CPH n°466), Sipchem compte s'appuyer également sur ses propres ressources en matières premières. D'ici à fin septembre, la phase II de son développement sera pleinement achevée avec la mise en production de ses unités saoudiennes d'acide acétique, d'acétate de vinyle monomère (VAM), et de monoxyde de carbone. Actuellement, et toujours en Arabie Saoudite, Sipchem dispose déjà d'unités de production de méthanol et de butanediol. J.C.
Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS