Cotations du 14/07/17 au 20/07/17

Le 24 juillet 2017 par La rédaction

Les marchés pétrochimiques européens avaient été particulièrement agités, il y a deux semaines, ce qui est très inhabituel pour un mois de juillet (CPH n°809). Le calme est revenu, la semaine dernière. Les prix ont été plutôt orientés à la baisse, sans grande variation, à deux exceptions près.

Le prix du Brent a grimpé de 2 dollars le baril, à 49,70 $/b. Un regain qui se répercute généralement sur les matières pétrochimiques. Mais pas cette fois. Le prix spot du naphta n'a progressé que de 10 $/t. Le prix spot de l'éthylène n'a pas bronché. Ceux du propylène et du butadiène ont continué de décliner, de 10 €/t pour le premier, de 20 €/t pour le second.

Le schéma a été similaire pour les aromatiques. Le prix spot du benzène est demeuré inchangé. Le prix spot du toluène a faibli de 10 $/t. Celui des mélanges de xylène a dégringolé de 30 $/t, celui du paraxylène de 10 $/t. Ce qui place les niveaux spot en deçà des prix contrats. Aucune cause notable n'a pu, pour le moment, permettre d'expliquer cette situation. La situation a été beaucoup plus sévère pour le styrène. Le prix spot a plongé de 90 $/t, en raison de la résolution de plusieurs problèmes de production.

Le prix du méthanol s'est maintenu. Celui du MTBE a flanché de 20 $/t. Ce qui a de nouveau déçu les producteurs. Malgré la haute saison habituellement pour les mélanges pour carburant, les prix ne se sont pas renforcés depuis le début de l'été, et la demande a été plus faible qu'anticipé. En revanche, les fortes chaleurs ont renforcé la demande en éthylène glycol, utilisé notamment dans les composants pour le refroidissement des moteurs.

Le plus grand perdant de la semaine aura été le prix de l'acrylonitrile, avec une chute de 100 $/t. Les importations depuis l'Europe vers l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud ont été reportées. Les prix spot ont ainsi dégringolé depuis le début de l'été, notamment sous l'influence des prix plus faibles pour le propylène. Les producteurs espèrent retrouver un peu de stabilité à court terme pour les prix des matières premières.

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 14/07/2017 et le 20/07/2017. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2017, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2017 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2017 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2016. Source : Chimie Pharma Hebdo.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS