Cotations du 08/09/17 au 13/09/17

Le 18 septembre 2017 par La rédaction

Les interruptions de production en Amérique du Nord en conséquence de l'ouragan Harvey ont continué de se faire sentir sur les marchés européens la semaine dernière. La demande asiatique, souvent plus accrue, a également eu son influence. Le prix spot du naphta en Europe du Nord-Ouest a forci de 40 $/t malgré la stagnation relative des prix du brut. Les prix spot de l'éthylène et du butadiène ont gagné 30 €/t. Celui du propylène a engrangé 40 €/t. Environ la moitié de la production d'oléfines dans le Golfe du Mexique a été stoppée en raison d'Harvey. En fin de semaine dernière, il était estimé qu'environ 10 % des capacités d'oléfines étaient encore à l'arrêt. Même si les volumes d'oléfines exportés directement des États-Unis vers l'Europe sont plutôt faibles, les arrêts de production produisent toujours un effet le long de la chaîne d'approvisionnement.
 

La chaîne aromatique benzène-toluène-xylène en Europe n'a pas vraiment bronché la semaine passée. L'activité a été plus nette du côté des isomères. À la suite d'un accord initial d'une augmentation de 10 €/t pour le prix contrat du paraxylène en septembre, un second accord a abouti à une hausse de 20 €/t. Le prix spot du paraxylène a gagné 30 $/t. En parallèle, le prix contrat de l'orthoxylène pour septembre a été finalisé en retrait de 10 €/t. Ce qui ramène le prix de l'orthoxylène au niveau de celui du paraxylène et met un terme à cette situation inhabituelle où le prix de l'orthoxylène était supérieur à celui du paraxylène.
 

Le grand perdant de la semaine aura été le prix du styrène qui s'est effondré de 140 $/t. Les approvisionnements depuis les États-Unis sont encore un peu limités, la demande asiatique a faibli, et la production européenne a augmenté. Le prix spot du styrène se trouve désormais 250 €/t en dessous du prix contrat de septembre.
 

Les effets de l'ouragan sur les productions américaines et caribéennes ont surtout eu de l'influence sur les prix du méthanol et du MTBE. Le prix du méthanol a encore forci de 30 €/t. Celui du MTBE a bondi de 100 $/t. Aux États-Unis, le prix du méthanol atteint désormais 1 $ par gallon, celui du MTBE le double.
 

Avec le regain des prix des oléfines en Europe, ceux des intermédiaires pour fibres ont rebondi aussi. Le prix spot de l'éthylène glycol a grimpé de 40 €/t, celui de l'acrylonitrile de 20 $/t. Le prix contrat de l'acrylonitrile pour septembre a été conclu en hausse de 35 €/t.
 

Du côté des polymères, les producteurs ont évoqué des hausses de 200 €/t pour le polystyrène, et de 50 à 60 €/t pour les polyoléfines.

 

Cotations relevées dans le nord de l’Europe pour Chimie Pharma Hebdo entre le 09/09/2017 et le 13/09/2017. En tonnes métriques, franco livré (FD), sauf mention contraire : (1) qualité chimique ; (2) qualité polymère ; (3) fob ; (4) cif ; (5) cotations mensuelles et (6) cotations des semaines précédentes. (Q1) contrats du premier trimestre 2017, (Q2) contrats du deuxième trimestre 2017 ; (Q3) contrats du troisième trimestre 2017 ; (Q4) contrats du quatrième trimestre 2016. Source : Chimie Pharma Hebdo.

Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS