Condamnation européenne confirmée pour ENI et Versalis

Le 19 mai 2013 par J.C., avec AFP
* Mots clés :  , ,

La Cour européenne de Justice a confirmé la sanction d'une amende de 181,5 millions d'euros à l'encontre de l'Italien ENI et de sa filiale chimique Versalis suite à sa participation à des ententes sur les prix sur le marché européen de caoutchoucs synthétiques entre 1996 et 2002.

Le groupe avait été condamné une première fois en 2006 par la Commission européenne, avant une minoration en juillet 2011 des sanctions à l'encontre des différents industriels incriminés, notamment les groupes Dow et Shell. Les recours déposés par ENI à l'époque ont été tous rejetés par la Cour européenne de Justice le 8 mai dernier.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS