L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Info Chimie Magazine

Le 01 février 2018 à 00h 00 par Par Alexane Roupioz

* Mots clés :  ,

Axel'One veut élargir ses compétences pour diversifier ses marchés

Extrait : « Six ans après la création d'Axel'One, nous dressons un bilan positif de notre première feuille de route. » C'est en ces mots que Didier Bonnet, directeur exécutif de la plateforme d'innovation collaborative rhônalpine dédiée au secteur chimie-environnement, constate que les objectifs fixés au lancement d'Axel'One en 2012 ont été atteints : déroulement des programmes immobiliers, investissements dans des équipements d'excellence et mise en place d'outils mutualisés. Forte de ce bilan, en 2018, la gouvernance d'Axel'One lance une nouvelle feuille de route qui devrait permettre de consolider ce bilan. Dans un premier temps, l'année 2018 sera marquée par la livraison, d'ici mi-avril, des laboratoires de la plateforme Axel'One Campus. Située à l'interface entre les quartiers chimie et ingénierie de LyonTech-la Doua, cette nouvelle structure est conçue pour accueillir la partie recherche fondamentale des projets menés au sein d'Axel'One, et accélérer les transferts d'échelle et le passage vers l'industrialisation. « Au lancement, Campus accueillera 35 nouveaux projets collaboratifs, et enregistrera un taux d'occupation de 70 %. Et d'ici un ou deux ans, la plateforme devrait afficher complet » , estime Didier Bonnet. Pour parvenir à attirer les projets collaboratifs, Axel'One Campus a été équipée en respectant une feuille de route technologique élaborée par l'ensemble des partenaires académiques et industriels d'Axel'One. Une démarche identique à celle qui avait été adoptée pour la Plateforme procédés innovants (Axel'One PPI) lancée en 2013, à Solaize, dans la métropole lyonnaise, et la Plateforme matériaux innovants (Axel'One PMI) inaugurée en 2014, à Saint-Fons, au sud de Lyon. « En prenant soin de proposer des équipements d'excellence, nous avons co-construit avec nos partenaires la colonne vertébrale des plateformes en allant chercher des outils différenciants qui doivent pouvoir être mutualisés et servir des projets collaboratifs qui respectent nos thématiques » , explique le directeur exécutif. De l'impression 3D pour valoriser les polymères Dans la deuxième feuille de route d'Axel'One, trois grandes thématiques ont été identifiées comme des piliers stratégiques : les matériaux organiques et polymères, la catalyse, ainsi que l'analyse en ligne et les « smart process ». Pour le volet matériaux, la plateforme collaborative propose désormais des activités d'impression 3D. Avec l'appui des pôles de compétitivité Axelera, Plastipolis et Techtera, Axel'One a lancé, en 2017, « Axel'One Printing »....

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Info Chimie Magazine

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

5 numéros + accès aux articles en ligne
+ Le spécial usines chimiques
+ Le guide des Achats de la Chimie, Parachimie et Pharmacie.

Je m’abonne

Article extrait d'Info Chimie Magazine

La seule publication professionnelle exclusivement consacrée à l'industrie chimique et à ses fournisseurs

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS