Ashland va reprendre une usine française de Reichhold

Le 18 avril 2017 par J.C.

Le groupe américain de spécialités s'est engagé à acquérir l'usine de Reichhold à Etain, dans la Meuse. L'usine, qui emploie une cinquantaine de salariés, produit des résines de polyester insaturé, qui trouvent des applications principalement dans les marchés des transports et de la construction. La finalisation de l'opération, dont les modalités financières n'ont pas été dévoilées, est prévue pour la fin du mois de juin prochain. Cette transaction s'inscrit dans le cadre de la fusion entre Reichhold avec l'Italien Polynt, destinée à former un leader mondial des résines composites, des revêtements et d'autres spécialités comme les intermédiaires, les plastifiants, les additifs ou les compounds.

Ce projet a été rendu public au printemps 2016 (CPH n°760). La combinaison de Reichhold et de Polynt devrait aboutir à la création d'un groupe pesant un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de deux milliards d'euros. Lequel serait détenu à parts égales entre le fonds européen Investindustrial, actionnaire majoritaire de Polynt, et le fonds américain Black Diamond Capital Management, actionnaire majoritaire de Reichhold.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS