Arkema augmente encore ses capacités de PVDF en Chine

Le 31 octobre 2016 par J.C.

Les extensions se succèdent. Le chimiste tricolore annonce un nouveau projet de renforcement capacitaire sur sa plateforme de Changshu, en Chine, pour son polyfluorure de vinylidène (PVDF, gamme Kynar). Arkema souhaite augmenter les capacités sur place d'encore 25 %. Cette unité de PVDF avait été mise en service en 2011, avec des capacités initiales d'environ 4 000 tonnes par an (CPH n°567). Avant un renforcement de 50 % en 2012 (CPH n°602). Le projet est motivé par la demande en forte croissance en Asie dans les applications des énergies nouvelles, comme les batteries et le photovoltaïque, et le traitement de l'eau, explique Arkema. Les applications dans la peinture et l'industrie soutiennent aussi la demande, ajoute le groupe.
 

Selon Erwaon Pezron, directeur mondial de l'activité Polymères techniques, « avec cet investissement, Changshu constituera la plus grande usine de PVDF en Asie ». Se revendiquant leader mondial du PVDF, Arkema dispose de trois centres de production dans le monde. Outre Changshu, le chimiste français produit aussi à Calvert City (Kentucky, États-Unis) et à Pierre-Bénite, dans le Rhône.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS